L’art pour tous, tous pour l’art #3

L’art pour tous, tous pour l’art #3

Vivons mieux, ensemble, avec la culture !  

Le sur-mesure de l’aventure participative

En construisant ce beau projet « L’art pour tous, tous pour l’art », Hélène de Ryckel, responsable du groupe de participants malvoyants et aveugles, a dû imaginer des propositions alternatives pour certains publics, par rapport aux activités imaginées par son groupe.

Par exemple, elle a pu se rendre compte que, pour les personnes malentendantes ou sourdes, une activité qui requerrait de bander les yeux, comme les visites tactiles ou les ateliers terre à l’aveugle qui seront proposés lors de notre week-end, s’avéraient difficilement envisageables, la vue constituant pour ce public un sens essentiel sur lequel s’appuyer. Pour ce public précisément ces deux activités ont été légèrement modifiées.

Quant aux personnes porteuses de troubles autistiques menant une activité lors de notre week-end, elles nous ont ouvert les yeux sur certaines des difficultés qu’elles rencontraient au quotidien, notamment en visitant des musées installés dans des bâtiments anciens, tel que c’est le cas du Musée Ariana. Elles ont, par exemple, confié à Isabelle Payot Wunderli, responsable de leur groupe, que le craquement des parquets y était extrêmement fastidieux pour la plupart d’entre elles. Ainsi, pour répondre à leur besoin de calme, le musée va ouvrir son programme du samedi 4 décembre avec une heure de silence, invitant tout public à chausser des chaussons pour doucement « patiner » sur les parquets, en visitant le musée sans faire de bruit.

Par ailleurs, un lieu-refuge, tel que ce public a souhaité le nommer, remplaçant le terme lieu-calme qui avait été choisi précédemment, s’est avéré nécessaire pour que ce groupe de de la population puisse se rendre sereinement au musée lors de notre week-end. Il sera installé dans la bibliothèque de l’institution, avec une signalétique bien visible et une personne œuvrant en permanence en tant que gardienne du lieu, garantissant que le silence y règne. 

Exploration de nos sens

Un autre moment fort de la construction de ce week-end a été celui où une personne aveugle nous a confié ses difficultés à s’orienter en ville, dans les rues très fréquentées, lorsqu’à un moment donné le masque sanitaire y était devenu obligatoire. Elle nous a expliqué que c’était à ce moment-là qu’elle s’était rendu compte que la sensation du vent sur ses joues, lors du passage des voitures sur la chaussée, l’avait, dans le passé, beaucoup aidée à s’aiguiller.

Fernanda Caverni, médiatrice au Musée Ariana, a mis sur pied un atelier pluri-sensoriel permettant aux publics présents les 4 et 5 décembre d’explorer leurs différents sens.

Ce ne sont là que quelques exemples de la grande richesse du participatif.

Par cette démarche, le Musée Ariana souhaite tout d’abord montrer aux publics venant au musée pour « L’art pour tous, tous pour l’art », le réel intérêt de voir des personnes ne venant pas uniquement de la culture s’exprimer culturellement selon leurs propres idées et selon leurs propres capacités sensorielles. Que la découverte de ces nouveaux regards puisse stimuler les échanges, dans une ambiance conviviale !

D’autre part, comme on le sait, la participation culturelle favorise, pour qui la pratique, la confiance en ses propres capacités créatives et renforce par là-même le capital social des personnes impliquées. 

Retrouvons-nous donc au Musée Ariana les 4 et 5 décembre pour « L’art pour tous, tous pour l’art » ! Nous nous réjouissons de vous y accueillir !

____________________________________________________________________________
Retrouvez toutes les informations à l’adresse suivante : http://institutions.ville-geneve.ch/fr/ariana/visiter/autres-activites/evenements/lart-pour-tous-tous-pour-lart/

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

À propos

Découvrir, apprendre, plonger dans le monde de la céramique et du verre, voilà ce que propose ce blog. Les textes sont signés par des collaborateurs-trices du musée mais aussi par des professionnel-le-s et des amateurs-trices venant parfois d’autres horizons. Tous et toutes prêt-e-s à faire partager leur savoir, chacun pose ici un regard passionné, scientifique et inédit, décalé et amusé parfois.

Articles récents


Histoire d’objets #2


Mon beau sapin…


Mon mug de Noël



Contact

Rédaction
Isabelle Payot Wunderli (isabelle.payot-wunderli@ville-ge.ch)

Communication
Laurence Ganter (laurence.ganter@ville-ge.ch)
× Aller au contenu principal