L’art pour tous, tous pour l’art #1

L’art pour tous, tous pour l’art #1

Vivons mieux, ensemble, avec la culture !

Le musée Ariana est en effervescence. Il prépare un grand événement festif, un week-end entier dédié à l’inclusion et au partage qui aura lieu les 4 et 5 décembre prochains. C’est un projet ambitieux et fédérateur qui implique l’ensemble des collaborateurs et collaboratrices du musée, y compris les médiatrices externes et les bénévoles.

Comment ce projet participatif denvergure a-t-il vu le jour?

Cela fait plus de dix ans que la responsable du secteur de la médiation culturelle du musée, Hélène de Ryckel, a mis en place des activités pour les différents publics, notamment dès 2009, pour les personnes en situation de handicap qui doivent surmonter bien des barrières pour venir au musée et pouvoir y apprécier ses collections. Cette fois-ci elle a d’abord imaginé non pas de faire un projet pour ces différents publics mais de le faire avec, c’est-à-dire de co-construire le programme des activités proposées pour ce week-end. Si elle a déjà pu mettre sur pied, dans le passé, un petit nombre de projets participatifs individuels, lors du week-end qui se prépare, elle a voulu rassembler tous les publics fidélisés et les mélanger à de nouveaux porteurs et porteuses d’activités, ainsi qu’à quelques collaborateur.trices de l’Ariana qui sortiront de leur discours habituel, pour porter un autre regard, plus personnel, sur les collections. L’inclusion de ce grand nombre de parties prenantes concernées devrait favoriser cet enrichissement mutuel auquel Hélène tient tant.

L’importance des association-partenaires dans la construction de notre projet participatif

Ainsi, cinq groupes ont pu être constitués grâce aux liens établis avec des association-partenaires de la place. Celles-ci œuvrent en faveur de personnes malentendantes/sourdes (Association S-5), de personnes malvoyantes/aveugles (Fédération suisse des aveugle (FSA)/section genevoise), de personnes porteuses de troubles autistiques (Association A-Cube, Autisme Genève), de personnes en situation de handicap mental (Association 1001 feuilles et son action Croque-Musées, Association autrement-aujourd’hui/Théâtre de l’Esquisse, Fondation Cap Loisirs) ou de personnes atteintes de maladies au pronostic réservé (Association Healing Joy).

Les différents groupes ont été partagés entre Hélène et les autres médiatrices de son secteur, Sabine Lorenz, Isabelle Payot Wunderli, Sophie Wirth Brentini et Maddalena Rudloff-Azzi. Pour un meilleur suivi de la construction des différentes activités, celles-ci se sont plongées avec enthousiasme et énergie dans les problématiques en lien avec leur groupe réciproque. On le sait, ce sur-mesure que l’on fait dans le participatif demande un important investissement en temps mais la récolte que l’on en tire est d’une richesse inestimable.

Aussi, dès le départ, la volonté s’est manifestée de ne pas destiner les activités imaginées exclusivement à ces publics. À l’évidence, il fallait essayer de toucher de plus larges pans de la population, viser une fréquentation aussi diverse que variée, afin d’apprécier ensemble, dans un environnement bienveillant, les différents regards portés sur le musée et ses collections.

En effet, à côté de l’inclusion et de l’intégration, la cohésion sociale est l’une des grandes priorités de la maison… la suite, à suivre !

________________________________________________________________
Image de titre :
Musée Ariana, ©Guillaume Fuerst

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

À propos

Découvrir, apprendre, plonger dans le monde de la céramique et du verre, voilà ce que propose ce blog. Les textes sont signés par des collaborateurs-trices du musée mais aussi par des professionnel-le-s et des amateurs-trices venant parfois d’autres horizons. Tous et toutes prêt-e-s à faire partager leur savoir, chacun pose ici un regard passionné, scientifique et inédit, décalé et amusé parfois.

Articles récents

Le “Pique-nique”




Histoire d’objets #7


Série Vitrail #3


Contact

Rédaction
Isabelle Payot Wunderli (isabelle.payot-wunderli@ville-ge.ch)

Communication
Laurence Ganter (laurence.ganter@ville-ge.ch)
× Aller au contenu principal