De l’empreinte sonore à l’empreinte identitaire

De l’empreinte sonore à l’empreinte identitaire

Épisode #2

Dans ce deuxième article consacré au workshop d’une classe en Communication visuelle de HEAD à l’Ariana, vous allez découvrir le travail exploratoire de deux autres groupes qui rend compte de l’identité d’un lieu, ici le Musée Ariana à travers le pouvoir évocateur du son.

Partant du sonore, chacun.e a tendu ses oreilles avec l’aide d’outils (capteurs son, enregistrements numériques, etc.), dans le but d’explorer la perméabilité entre l’univers de l’image institutionnelle (musée, salles, collection, environnement…) et celui plus abstrait du paysage sonore. Sont ici présentées les pistes exploratoires imaginées par les étudiant.e.s pour rendre compte de leur expérience au musée.

Florilège de deux rendus animés :

Salon Revilliod
Par Lucie Morat, Matteo Micalizzi, Jessica Mendes, Amanda Collaud

Cette vidéo est une immersion dans le Salon Revilliod mettant en évidence le ressenti qu’elle provoque lorsqu’on s’y trouve.

Tout d’abord, il y a une forte cohabitation du présent et du passé.La pièce forme une sorte de bulle isolante grâce à son plafond plus bas, sa résonance moins importante et ses couleurs chaleureuses. On s’y sent hors du temps. Les images de la vidéo plongent le spectateur dans le passé tout comme la capsule temporelle qui est présente dans la pièce, alors que les sons le ramènent dans le présent.

Visuellement très chargé, le Salon Revilliod comporte beaucoup d’objets appartenant à des époques différentes ainsi que de nombreux motifs et illustrations. Une bande sonore narrant l’histoire de Gustave Revilliod tourne en boucle, les testaments accrochés au mur semblent vouloir conter leur contenu… Il en ressort une sorte de cacophonie d’éléments sonores et visuels qui se superposent.

En revisitant cette mosaïque sonore et visuelle, la vidéo réalisée réinterprète cette superposition et donne une autre lecture de cette espace.

Agathokakalogical fragments
Par Janice Boschetto, Son Do, Marine Goeke, Korab Ilazi

La céramique est connue pour son côté brillant, lisse, fragile et généralement pour son allure esthétique. Tout en délicatesse.

Toutefois durant tout son processus de création, la porcelaine est l’antithèse de l’esthétique ! De la matière brute tirée de la terre, à la manipulation de la pâte en passant par la cuisson aux températures extrêmes, l’objet de porcelaine n’est beau qu’en sa finalité. Sa création demande des précédés violents : on écrase, jette, tape la terre pour qu’elle prenne la forme souhaitée. On la brûle jusqu’au point que certaines pièces explosent en cuisson créant des fragments de terre extrêmement coupants.

C’est ce côté tranchant, rugueux et parfois même dangereux que les étudiant.e.s ont souhaité raconter. Par l’enregistrement de grattements de porcelaine, de sons de céramique cassée, puis de pas grinçants enregistrés dans le musée, ils en ont créé trois pistes sonores. Au final la vidéo présentée ici met en œuvre ces sons de manière déformée, jusqu’à ce qu’ils soient méconnaissables et franchement désagréables à entendre. En parallèle, ils ont accumulé des clips vidéo d’étapes différentes du processus de création d’un objet en porcelaine, et ils les ont également traités et édités pour qu’ils soient difficilement reconnaissables.

Bon visionnage !

___________________________________

À voir ou à revoir, l’épisode #1

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

À propos

Découvrir, apprendre, plonger dans le monde de la céramique et du verre, voilà ce que propose ce blog. Les textes sont signés par des collaborateurs-trices du musée mais aussi par des professionnel-le-s et des amateurs-trices venant parfois d’autres horizons. Tous et toutes prêt-e-s à faire partager leur savoir, chacun pose ici un regard passionné, scientifique et inédit, décalé et amusé parfois.

Articles récents

Le “Pique-nique”




Histoire d’objets #7


Série Vitrail #3


Contact

Rédaction
Isabelle Payot Wunderli (isabelle.payot-wunderli@ville-ge.ch)

Communication
Laurence Ganter (laurence.ganter@ville-ge.ch)
× Aller au contenu principal